3 jours à Paris, 2 matchs, 2 entraînements. Un cap à franchir. On entre en phase 3.

Trois jours à Paris, deux matchs, deux entraînements. La “phase 3” de la préparation commence, ce lundi 27 à Paris, “sur les terres” et dans le giron d’Adrien Fuchs et d’Ousmane Sow. Ousmane a planifié, en bonne complicité avec Bernard Bouger, la préparation en y incluant 2 stages en immersion. Aux barrages de l’Eau d’Heure d’emblée. Et à Paris. 

Nous voici… Deux matchs (contre Poissy, ce lundi 27 en 3×30 minutes à 19h et contre une sélection du PSG, le mercredi 29, à 20h au célèbre camp des Loges) sont au programme. L’équipe logera porte de Vincennes, à l’extrémité Est de la célèbre ligne jaune du métro parisien. Ce ne sera pas, pour autant,  la vie de château…

David Bourlard, auréolé de son diplôme UEFA A, est ravi de son retour au club : “Cela se passe mieux que je ne l’espérais. C’est ma première expérience comme T2. J’avais quelques appréhensions sur l’adaptation à un nouveau rôle. Cela se passe très bien avec un entraîneur, Bernard Bouger, adepte du partage et de la valorisation des capacités de son staff. On est à fond dans le collectif dans la préparation de chaque séance, l’analyse, les corrections à apporter. On n’est qu’au premier tiers de la préparation. Il manque logiquement un peu de tout : du physique, de la cohésion, une adhésion au plan de jeu défini par le coach. Ce qui ne manque pas, par contre, c’est de l’implication et du travail tant chez les joueurs que dans le staff. On se dope à l’optimisme et la bonne humeur”. 

Le séjour parisien n’aura rien de ludique : “En trois jours, on aura deux matchs, deux entraînements et une partie récréative pour solidifier plus encore l’esprit de groupe. De ma longue  expérience de joueur, je retiens que lorsqu’il y avait des liens d’amitiés solides et naturels entre les joueurs, la saison se passait plutôt mieux que lorsque l’on vivait dans des relations courtoises, sans plus. 

Les leaders du groupe créent le bon esprit. Le staff veille aux bons comportements et attitudes propices à l’esprit de compétition”. Les “vaches” sont bien gardées : “Ce mini-stage est dosé pour créer un second effet “team building” tout en passant à un niveau supérieur en terme d’adversaires.

Poissy, une nationale 2 ambitieuse, va mettre la barre de la compétition à un niveau plus haut. La sélection jeune du PSG que nous allons rencontrer sera riche en talents. On va apprendre de ces deux matches pour passer un cap et monter en puissance”. 

Les Ultra cool seront de la partie, unis et en nombre. Le mercato n’est certainement pas terminé. Le match contre Poissy se déroulera ce 27 juillet, à 19h, à la rue du Stade, n°8 – 78300 Poissy. 

Le match contre le PSG du 29 juillet, 20h, se déroulera au Camp des loges, avenue du Président Kennedy – 78100 Saint-Germain-en-Laye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *