Hebdo Débrief #7

Erpion, c’est fini. Le capital confiance et physique à la hausse.

Site idéal, travail appliqué, ambiance “colo”, esprit de groupe, bonne surprise. Un stage pour la cohésion, le physique et se faire une première idée. Ousmane Sow débriefe, en 7 sujets, une première semaine vécue en immersion. 

Ousmane, une première semaine “idéale”, agréable à vivre, mais pas que.

“Le stade, l’accueil, les installations du club du foot d’Erpion. Tout était idéal pour cette  première semaine de préparation. 2 terrains de qualité, le comité local aux petits soins, notre “team management” au point, la proximité des barrages de l’Eau d’heure pour le cadre apaisant. On a bien vécu pendant une semaine, dans une ambiance de colonie de vacances avec… beaucoup de séances de travail. L’utile et l’agréable”.   

L’implication au programme. 

“A quelques exceptions près, tout le groupe était présent, très tôt en juillet, pour une réactivation progressive du physique et des sensations avec “l’outil de travail”: le ballon et la surface de jeu. Le groupe a travaillé avec beaucoup d’intensité et dans la concentration. La qualité technique et de vivacité s’est exprimée dans les jeux. On a bien avancé. Ce n’est qu’un début”. 

Continuons le combat… La casse physique limitée.

“Bernard Bouger avait programmé, avec justesse,  la pondération de ses séances pour éviter la casse en première semaine. Mis à part Tamoh, blessé en fin de stage, le groupe a accumulé du fond, travaillé dans l’intensité sans se mettre dans le rouge”.

La création d’un groupe. 

“Vu la refonte de l’effectif, le nombre important de départs et arrivées, une semaine de vie commune était nécessaire pour activer de suite, le bon état d’esprit général, les comportements appropriés à la compétition et les justes attitudes à développer sur et en dehors du terrain. Ce stage a fait économiser du temps. On veut, avant toute chose, créer une unité d’action et d’esprit pour avancer tous dans la même direction. C’est bien parti”.  

Leadership intégrant. 

“Bernard Bouger a pu se faire en une semaine totalement “inside”, une première vision des comportements “leaders” et des joueurs ayant besoin d’un apport en confiance pour monter en puissance. On va booster ceux qui en ont besoin et beaucoup dialoguer pour que tout le monde se sente important, reconnu et intégré. Les jeunes ont beaucoup appris cette semaine grâce aux encouragements et conseils des plus anciens”.

Des anciens qui se mouillent le maillot

“Luhaka, Utshinga, Sbaa et Angeli ont agi en guides naturels. Il n’y a pas de patron dans l’équipe mais un esprit “positivement syndical”. Les “revendications” s’orientent vers une force collective à créer tous ensemble, séance après séance. Tout le monde doit se sentir concerné, utile, motivé. Ni star, ni soumis”.  

Des enseignements concrets.

“Le stage a fait l’unanimité auprès des joueurs même chez les pères de famille. Le staff a créé un climat de travail oscillant entre sérieux, plaisir, travail, complicité et discipline. Neuf entraînements et un partage 24/24 ont permis aux joueurs de gagner une semaine de préparation par rapport à une reprise “4 entraînements/semaine” plus classique. On avait prévu des “jokers” parmi les invités. Il y a eu du positif et on va dès lundi, prendre position sur l’une ou l’autre opportunité. Pas pour compléter le groupe mais pour lui apporter plus de qualité”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *