Petit déj’ #1, la nouvelle rubrique matinale

La Louvière Centre mise sur une  philosophie intégrante.

Ousmane Sow: “Tous les secteurs du club évoluent dans le but de rassembler”.

Ousmane Sow a, notamment, dans ses attributions, la coordination du recrutement.  Un “vaste chantier” vu les transhumances de l’entre-saison, tant côté staff que joueurs. Il nous en parle un peu mais réserve l’essentiel de l’échange très spontané sur les changements en profondeur que le club veut inscrire dans la durée 

Alors, Ousmane, pas d’impatience sur le recrutement?

“Alors là, non. Nous sommes actifs sur le recrutement depuis 2 bons mois. On a attendu juin, date de début officiel des transferts pour annoncer des accords officiels. Avant cette date, on avait des accords verbaux. Depuis une semaine, on formalise, les accords pris, en virtuel, coronavirus oblige. On est très avancé dans le recrutement. 

Vous la vivrez jour par jour, par des présentations sur notre page FB et dans la presse. La reprise est prévue dans plus d’un mois. Il y aura encore des retouches. On a encore des marges de manœuvre”.

Aujourd’hui, vous avez enclenché la 6ème avec l’engagement de Bernard Bouger

“On a désigné le T2, David Bourlard, un “enfant de la maison” puis notre T1, Bernard Bouger, une vieille connaissance, un homme de confiance. Nous avons un point commun, Bernard et moi: le club de Lorient. Et une philosophie partagée: “Vive le foot vers l’avant”. 

Bernard a une longue carrière de joueur pro derrière lui. Il a un vécu positif d’entraîneur dans des clubs de CFA en France, l’équivalent de notre D1 amateurs. Il a souvent connu des saisons abouties avec des classements hauts et de longues séries de matches sans défaite. Il sait monter et animer une équipe qui affiche un bon esprit au combat. Il est très impliqué dans ses projets. C’est une qualité essentielle pour réussir, en sport comme dans la vie”.

Votre stratégie sportive s’articule autour de 5 axes…

L’équilibre, d’abord. Il va falloir de la taille, de la vitesse, de la technique, de l’expérience, de la jeunesse (avec l’intégration d’emblée de 4 jeunes du centre de formation), un esprit de corps à toute épreuve, de l’impact physique, être malin, bon tactiquement et physiquement. Il faudra tout cela dans le juste dosage. 

Ensuite, de la concurrence. On va partir sur un effectif assez large avec des postes doublés, ce qui donnera au staff la possibilité de faire jouer la concurrence. 

S’adapter aux exigences et caractéristiques de la D1 amateurs. On sait ce qu’il faut, en “D1 amateurs”, pour s’éviter des problèmes. De la taille, de l’impact physique, des combattants et beaucoup de course. Les qualités techniques sont, bien sûr, requises mais sans les 4 paramètres précités, on ne tient pas la route. On aura 5 joueurs de grandes taille, plusieurs joueurs à grosse VMA, de la vitesse et de la percussion sur les côtés, du poids devant, du solide derrière”. 

Des compétences pointues, de la disponibilité totale et du  travail spécifique. Bernard Bouger est un ex-attaquant redoutable. Les offensifs vont faire des heures “sup”, devant le but. Comme les défenseurs avec David Bourlard qui en connait un bout en la matière. Les entraînements seront presque quotidiens. Le coach sera à 100 % impliqué dans l’équipe 1, l’animation de la post-formation et au contact des éducateurs du centre de formation. 

Notre plan est intégrant. Celui d’un club qui décline le foot sous toutes ses formes, avec notamment ‘intégration du centre de formation en phase avec le plan de travail. D’où, aussi, l’hébergement d’une section féminine, le Femina et une équipe “eFoot” qui va booster notre notoriété dans un secteur en plein boum”.

Le club fédère aussi en coulisses….

“On rend le club plus fonctionnel, plus accueillant, plus représentatif. On se repose sur des compétences fortes de la région. Nous montons un “Glory club”, constitué d’anciens joueurs et dirigeants. Les anciens seront présents au match, au gala de fin de saison, dans le tournoi vétérans. On se ressourcera à leur sagesse. C’est notre devoir de dirigeant de perpétrer la tradition d’un club unique par son histoire, sa longévité et sa résilience”. 

Un “cercle d’ambassadeurs” se met en place, en complément. 

“C’est une des nouveautés de l’entre-saison. Ce sont des personnes influentes, populaires et impliquées dans leur ville ou village. Elles seront le relais de La Louvière Centre dans les villages environnants. Elles seront régulièrement consultées par notre direction et impliquées dans nos projets événementiels”.

Ramener du monde au stade et en coulisses, c’est le défi… 

“On a un plan simple. Proposer d’abord un football offensif et efficace. Proposer des prix d’abonnements attractifs. On va surprendre. On invitera aussi chaque village de La Louvière ou proche de La Louvière à un match sur la saison. Maurage ouvrira le bal. On a augmenté nos compétences dans des secteurs sensibles: la créativité, la coordination générale, la communication, le sponsoring,  la représentativité régionale. 

Une dizaine de sorties sont programmées pour activer les connexions entre les partenaires du club. Un match de foot de ligue 1, un festival de musique, des formules plus classiques. On veut innover, rassembler, former un club d’amis, une économie circulaire. Cela va nécessiter beaucoup d’énergie, d’implication et de coordination”.

Vous avez aussi rencontré l’ancien président, Huseyin Kazanci. Il n’y a pas de hasard. 

“On s’est croisé sur La Louvière et on a passé un long et agréable moment, avec Huseyin et Marcel Gevart, notre Directeur Général.  Huseyin ne fait plus partie de la structure du club mais nous, supporters comme dirigeants,  n’oublions pas ce qu’il a fait pendant 4 ans. C’est sous sa présidence que le club a atteint le plus haut niveau de performance de son histoire. Il est évidemment le bienvenu au stade. Je l’invite d’ailleurs, à titre personnel, à vivre, en live, notre stage d’été, à Paris, du 27 au 29 juillet. On y jouera  des amicaux contre Poissy, le 27 juillet puis la réserve du PSG, au célèbre camp des Loges, à Saint Germain en Laye, le 29”. 

La Louvière Centre.

3 réactions sur “ Petit déj’ #1, la nouvelle rubrique matinale ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *